Il existe de nombreux types de ponceuses et il peut être compliqué de s’y retrouver. Cet article décrit la plupart des types de ponceuses afin que l’on puisse mieux comprendre quelle ponceuse sera la plus adaptée pour telle ou telle tâche.

Les ponceuses décrites dans cet article sont :

Les ponceuses vibrantes

Ces ponceuses sont celles qui enlèvent le moins de matière à la fois, mais aussi celles qui laissent le fini le plus lisse. Elles fonctionnent en faisant osciller le papier de verre (aussi nommé papier sablé) à haute vitesse, d’où l’abrasion du bois à son contact. Il existe trois types de ponceuses vibrantes :

La souris

Il s’agit d’une petite ponceuse destinée à effectuer de petits ouvrages. Elle est généralement faite pour utiliser des papiers de verre triangulaires troués pour la collecte de la poussière de bois qui y sont fixés à l’aide d’un velcro. Certaines d’entre elles ont toutefois des embouts interchangeables, ce qui permet d’y fixer des papiers de verre de plusieurs formes différentes. Le plus grand avantage de cette ponceuse est qu’elle peut poncer des recoins que d’autres ponceuses ne peuvent atteindre.

L’outil oscillant multifonction

Équipé d’un embout de sablage, l’outil oscillant se comporte de manière très similaire à la souris. Du papier de verre triangulaire (mais non troué cette fois) s’y attache à l’aide d’un velcro.

Au lieu de cet embout, l’outil peut aussi être équipé, entre autres, de lames ou de grattoirs pour couper ou retirer des matériaux qui seraient difficiles à travailler autrement. Il s’agit d’un outil à plusieurs usages qui peut souvent s’avérer utile à avoir sous la main.

Outil oscillant Mastercraft
Outil oscillant Mastercraft avec embout de sablage et papier de verre

La ponceuse de finition, aussi appelée ponceuse à feuille

La ponceuse de finition est celle qui en général laissera le fini le plus lisse d’entre toutes et ce même lorsque comparée aux autres ponceuses vibrantes. Il est toutefois possible d’obtenir un fini encore plus lisse à l’aide d’un racloir à bois. Notez toutefois qu’il n’est pas toujours nécessaire d’obtenir le fini le plus lisse possible. Lorsque la surface est destinée à recevoir du verni, par exemple, à un certain point il n’est pas utile de continuer à utiliser des papiers de verre de plus en plus fin.

Une ponceuse de finition Rockwell d'une demi-feuille
Une ponceuse de finition Rockwell d’une demi-feuille

Poncer à un grain plus fin que 320 (plus le chiffre est haut, plus un papier de verre est fin) est même excessif dans ce cas puisque le verni pourrait mal adhérer à la surface devenue trop lisse, tandis qu’un ponçage au grain 220 ou même un peu moins sera généralement suffisant.

Les ponceuses de finition se déclinent en trois grandeurs en fonction de la fraction de feuille de papier de verre standard (9 par 11 pouces) qu’elles utilisent : un quart de feuille, un tiers de feuille et une demi-feuille. Ce type de ponceuse n’utilise pas de velcro : la fraction de feuille de papier de verre, achetée déjà coupée à la grandeur désirée ou une fois découpée par l’utilisateur, est tenue en place par deux attaches. Malheureusement, ces attaches peuvent être laborieuses à utiliser.

Je possède une grosse ponceuse de finition Rockwell d’une demi-feuille et je vois une différence lorsque je l’utilise à la fin d’un projet comparativement à mon orbitale aléatoire. Le bois me parait plus lisse et soyeux, même si la différence n’est pas très marquée. Cette ponceuse ne me sert toutefois pas souvent, puisque que je vernis la plupart de mes projets: comme nous l’avons déjà vu, un fini très lisse n’est alors pas nécessaire.

Les ponceuses à tambour

Les ponceuses à tambour utilisent, comme leur nom l’indique, un tambour qui accueille des manchons de papier de verre. L’outil imprime au tambour un mouvement de rotation sur lui-même pour poncer des pièces de bois ou d’autres matériaux.

Les ponceuses à tambour d’établi

Il existe des unités de ponceuse à tambour destinées à reposer sur un établi, en opposition aux ponceuses à main. Ces ponceuses d’établi transmettent aussi un lent mouvement de haut en bas à leur tambour pour éviter de causer des marques de brûlures sur le bois à cause de la friction. Il s’agit d’un phénomène courant lorsqu’une même section d’un outil rotatif reste en place trop longtemps au même endroit sur le bois. La toupie, par exemple, peuvent causer ce problème lorsqu’on ne déplace pas assez rapidement l’outil. Ces ponceuses excellent dans le ponçage des courbes intérieures, lesquelles sont difficiles à poncer correctement avec les autres types de ponceuses. Elles sont aussi utiles pour poncer des formes irrégulières.

Les embouts de tambour de ponçage

Ce type de ponceuse existe aussi souvent en tant qu’embout à installer sur une perceuse ou une perceuse à colonne. On peut de la même manière considérer certains embouts d’outil rotatif de type Dremel comme des tambours de ponçages miniatures.

Un tambour de ponçage inséré dans une perceuse à colonne pour sabler une courbe intérieure
Un tambour de ponçage inséré dans une perceuse à colonne pour sabler une courbe intérieure

La ponceuse calibreuse

Cette ponceuse (en anglais thickness sander) est un type particulier de ponceuse à tambour. Elle permet de sabler rapidement une planche à une épaisseur désirée en passant la planche dans une ouverture de la machine. Cette dernière enlève alors une quantité de matière souhaité de la partie la plus élevée de la planche. Le planeur fonctionne un peu de la même manière, mais dans ce cas des lames remplacent le tambour de ponçage.

La ponceuse orbitale

La ponceuse orbitale imprime un mouvement orbital au papier de verre qui est fixé à son plateau de ponçage à l’aide d’un velcro. Elle permet un enlèvement de la matière relativement rapide, mais laisse des rayures circulaires sur le bois et ne peut donc être utilisée en finition.

Personnellement, je recommanderais d’acheter plutôt une ponceuse orbitale aléatoire, qui dans la majorité des cas sera plus polyvalente, car elle laisse un meilleur fini sur le bois tout en enlevant autant sinon plus de matière sur un laps de temps donné. Notons que dans les deux cas, ces ponceuses ne pourront poncer des coins à cause de la forme circulaire de leur plateau. Par exemple, il leur sera impossible de poncer le coin d’une pièce où se rencontrent deux murs et le plancher ou plafond, ou encore les coins intérieurs d’une boîte en bois déjà assemblée.

La ponceuse orbitale aléatoire, aussi appelée ponceuse excentrique

Ponceuse orbitale aléatoire Makita

Cette ponceuse transmet à son plateau de ponçage un mouvement orbital où chacune des orbites est différente. Grâce à ces différences, aucun point du papier de verre ne passe de la même manière sur le bois et ainsi, la ponceuse orbitale aléatoire ne laisse généralement pas de rayures circulaires sur le bois. Cette ponceuse polyvalente enlève une bonne quantité de matière tout en laissant un beau fini : si quelqu’un ne voulait acheter qu’une seule ponceuse, celle-ci me semble tout indiquée, pourvu qu’on n’ait pas à sabler beaucoup de coins (comme l’orbitale, elle ne pourra les sabler complètement à cause de la forme circulaire de son plateau).

La ponceuse à ruban, aussi appelée ponceuse à courroie

Les ponceuses à ruban se déclinent aussi bien en ponceuses à main qu’en ponceuses d’établi voire de plancher. Elles enlèvent de la matière grâce au défilement d’une courroie de papier de verre qui tourne sur deux rouleaux placés à distance suffisante pour tendre cette courroie, l’un de ces rouleaux étant entraîné par le moteur de l’outil. Les ponceuses à courroie à main et celle d’établi ou de plancher remplissent des fonctions très différentes.

La ponceuse à courroie à main

Elle est essentiellement utilisée dans des applications où l’on cherche à enlever rapidement de la matière. Elles laissent cependant souvent un fini grossier qu’il faudra lisser avec un autre type de ponceuse si l’on recherche un fini soyeux et régulier; elles ont de plus tendance à creuser des marques dans les pièces de bois plus large que la courroie. Les courroies de ce type de ponceuses font le plus souvent 3 pouces de large ou 4 pour les plus gros modèles et leur diamètre varie généralement entre 18 et 36 pouces.

Une ponceuse à courroie Black and Decker
Une ponceuse à courroie Black and Decker

Il existe cependant aussi un type ponceuse à ruban dont la courroie est mince (souvent 3/8 ou 1/2 pouce) que l’on appelle parfois une lime électrique. Elle est utilisée pour poncer des recoins difficiles d’accès et pour sculpter le bois.

Les ponceuses à courroie d’établi ou de plancher

Elles peuvent avoir plusieurs rôles différents. Certaines sont par exemple très utiles pour sabler de petites pièces. Les ponceuses d’établi ayant une courroie assez étroite, souvent d’un pouce de large, peuvent aussi être utiles pour poncer les formes irrégulières. Il existe aussi de gros modèles de ponceuses à ruban conçues pour poncer les chants (soit les côtés) de panneaux de bois par exemple.

Une petite ponceuse à courroie et à disque d'établi
Une petite ponceuse à courroie et à disque d’établi

Plusieurs ponceuses à ruban stationnaires sont combinées en une seule machine avec une ponceuse à disque, toutes deux étant entraînées simultanément par le même moteur.

Les ponceuses à disque

Ces ponceuses fonctionnent grâce à un disque de papier de verre qui tourne sur lui-même. Contrairement à la ponceuse excentrique, le moteur de l’outil est directement couplé au plateau de ponçage et lui imprime un mouvement rotatif constant, ce qui permet un enlèvement de matière très rapide. Les ponceuses à disque sont généralement de deux types : à main ou d’établi et de plancher.

La ponceuse à disque à main est utilisée dans des applications similaires aux ponceuses à ruban, c’est-à-dire pour les tâches où il faut enlever rapidement de la matière. Elle présente aussi un désavantage commun avec la ponceuse à ruban, soit qu’elle laisse un fini grossier qu’il faut ensuite peaufiner avec un autre outil pour mettre le bois en valeur.

La ponceuse à disque d’établi ou de plancher, autrement appelée la ponceuse à disque stationnaire, sert souvent à poncer les chants (leurs côtés) des planches de bois. On peut aussi ajuster des coupes à angle avec cet outil, ou encore chanfreiner des pièces de bois. Leur diamètre varie de 4 à 36 pouces.

Ne t’ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage? Ne t’effraie point et ne t’épouvante point, car l’Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. Josué 1 : 9

Pourquoi ce verset?